Infrastructure écologique

La version française du guide de travail pour l’infrastructure écologique (Version 0.99) n’étant pas encore disponible, certains termes utilisés peuvent différer de ceux utilisés dans le guide.

Foire aux questions - FAQ

Guide de travail « Infrastructure écologique »

  • Quelles doivent être les caractéristiques d’une zone pour qu’elle puisse être qualifiée d’aire centrale ?

    Réponse en français suit, disponible en allemand

  • Est-ce que le besoin en surfaces supplémentaires sera attribué aux cantons en tant que valeur à compenser ?

    Réponse en français suit, disponible en allemand

  • Si un canton peut attester d’aires centrales pour une guilde, qu’elles ne sont pas encore répertoriées comme qualité observée (Observed Quality) dans le VDC, cette valeur peut-elle être déduite du besoin en surfaces supplémentaires ?

    Réponse en français suit, disponible en allemand

  • Échange d’expériences pour les cantons

    Analyses InfoSpecies

  • Qu’entend-on par bassin versant hydrologique ?

    Il s’agit des bassins versants d’après le jeu de données « Découpage hydrographique de la Suisse – bassins versants (2007) » (OFEV 2021, Analyses InfoSpecies [métadonnées des géodonnées]). InfoSpecies les a utilisés comme unité de référence pour la modélisation du besoin en surfaces supplémentaires. Cette unité de référence a été choisie car elle permet de diviser le territoire national en unités de taille comparable (4000 ha en moyenne), bien adaptées pour étudier la distribution des espèces (OFEV 2021, Analyses InfoSpecies [métadonnées des géodonnées]).

  • Comment sont constitués les clusters ?

    Les clusters sont des groupes de bassins versants qui ont été assemblés selon leurs caractéristiques environnementales, biogéographiques et topographiques. L’assemblage des bassins versants en clusters varie en fonction de chaque guilde (OFEV 2021, Analyses InfoSpecies [métadonnées des géodonnées]).

  • Qu’est-ce qu’une guilde ?

    Une guilde est un groupe d’espèces qui présentent des besoins écologiques similaires et qui caractérisent de cette manière un milieu et sa qualité (OFEV 2021, Rapport méthodologique).

  • Que signifie l’expression « Qualité observée (hectares) » sur la plateforme VDC ?

    La qualité observée d’une surface renvoie aux observations (répertoriées dans les centres de données nationaux) d’espèces indicatrices des guildes définies dans le cadre de ce projet. Il s’agit d’espèces menacées et/ou caractéristiques des habitats de la guildes et/ou indicatrices du potentiel de l’habitat pour la biodiversité. La qualité observée a été calculée et classée en deux catégories (haute qualité et très haute qualité) sur la base d’une grille hectares (OFEV 2021, Guide de travail V. 0.99).

  • Pourquoi les hectares de qualité observée ne coïncident pas tous avec les polygones ?

    Le nombre minimum d’hectares requis pour former un polygone a été fixé à cinq pour la plupart des guildes, mais pas pour toutes : un nombre minimum d’hectares différents a été choisi pour certaines guildes. Les hectares trop éloignés des groupes d’hectares plus vastes n’ont pas été intégrés dans les polygones. Il convient en outre de relever que l’agrégation des hectares en polygones a été effectuées à l’aide d’un algorithme (Concave Hull), de sorte que les polygones agrégés varient en taille et contiennent à la fois des « hectares avec qualité observée » et des espaces interstitiels « vides ». Cela se justifie parce que tant les hectares que les polygones sont des surfaces potentiellement intéressantes dont les limites ne peuvent et ne devraient pas être considérées comme figées. Raison : la cartographie sur le terrain n’est presque jamais effectuée sur un hectare complet, mais seulement sur une petite surface dans l’hectare concerné. Par conséquent, les analyses spatiales présentent une certaine imprécision et si les polygones coïncidaient exactement avec les hectares avec qualité, cela ne correspondrait pas à la réalité (OFEV 2021, Guide de travail V. 0.99 ; OFEV 2021, Analyses InfoSpecies [métadonnées des géodonnées] ; remarques de Sophie Rudolf, OFEV).

  • Que signifie l’expression « Qualité potentielle (hectares) » ?

    La qualité potentielle correspond à des surfaces pour lesquelles il n’existe pas d’observations d’espèces indicatrices de qualité (répertoriées dans les centres de données), mais qui présentent des caractéristiques environnementales favorables pour héberger de telles espèces. La qualité potentielle a été modélisée sur la base d’une grille hectare et permet d’identifier des sites potentiels pour le renforcement du réseau de sites d’intérêt pour la conservation des espèces et des habitats des guildes concernées. La qualité potentielle se définit à partir des quatre paramètres suivants : indice de favorabilité environnementale, indice de connectivité, indice de qualité observée historique, indice de superposition inter guilde (OFEV 2021, Guide de travail V. 0.99 ; Centre de données virtuel, 2021).

  • Qu’est-ce que le besoin en surfaces supplémentaires (Additional Surface Needed) ?

    Le besoin en surfaces supplémentaires quantifie le nombre d’hectares de qualité à ajouter dans un bassin versant afin de renforcer le réseau existant de sites d’intérêt pour la conservation des espèces et des habitats d’une guilde. Le besoin en surfaces supplémentaires est estimé pour chaque bassin versant en ha (OFEV 2021, Guide de travail V. 0.99). Le besoin en surfaces supplémentaires se calcule à l’aide du nombre d’espèces indicatrices observées, du taux de remplissage de la distribution potentielle et de la fragmentation de la qualité observée de la guilde dans la surface potentiellement adéquate (OFEV 2021, Rapport méthodologique).

  • Où se trouvent les informations détaillées sur les calculs et les trames de la plateforme VDC ?

    Le paquet de données de la plateforme VDC contient toutes les métadonnées ainsi que quatre documents contenant des informations détaillées (Centre virtuel de données VDC, 2021).

  • Comment les bureaux privés et les autres personnes intéressées peuvent-ils accéder aux analyses d’InfoSpecies ?

    Les résultats des analyses d’InfoSpecies sont en libre-accès sur le site Internet de l’organisation (Info Species). Le fichier zip contient les mêmes informations que celles disponibles sur la plateforme VDC (géodonnées, rapport méthodologique et métadonnées).

  • Sources
    OFEV (éd.) 2021 : Analyses Infospecies Version 2.0 [métadonnées des géodonnées].
    OFEV (éd.) 2021 : Infrastructure écologique. Guide de travail pour la planification cantonale – Convention-programme 2020-2024. Version 0.99
    OFEV (éd.) 2021 : Sites d’intérêt pour la conservation des espèces et de leurs habitats: qualité observée, qualité potentielle et besoin en surfaces supplémentaires. Rapport méthodologique de l’analyse menée par InfoSpecies à l’échelle nationale. Version : Mars 2021
    Centre de données virtuel VDC. https://vdc.wsl.ch/vdc_expert/map, 2021.
    InfoSpecies – Infrastructure écologique. https://sites.infoflora.ch/oekoinfra/, 2021.